banner_boutique2
BD inédite
11 J aime ! 24

C'est quand même mieux que de se mettre du mercurochrome sur la...

C'est quand même mieux que de se mettre du mercurochrome sur la...

Commentaire de l'auteur

J'aurais voulu classer cette BD dans la catégorie (agri)culture

Transcript

Case 1:Bird 1: La vaseline est un dérivé du pétrole. Or, il y a moyen de faire des sodomies écologiques. Case 2:Bird 1: Aidez nos paysans, revenez au beurre ! Et perso, je conseille le beurre au sel de Guérande. Case 3:Bird 1: En cas d'hémorrhoîdes, ça désinfecte et ça cicatrise...

11 réponses à “C'est quand même mieux que de se mettre du mercurochrome sur la...”

  1. Mister blues dit :

    :mrgreen: Trop drôle + 5♥ si je pouvais 😆

  2. Max409 dit :

    D’ailleurs en Normandie,on se fait la cousine au beurre.

  3. MAHOI dit :

    En cas de cicatrisation du trou de balle; t’es pas dans la merde… 😉 :mrgreen:
    1♥

  4. vespasien dit :

    Evidemment, il fallait que tu rajoutes ton grain de sel 😉

  5. lolotte21 dit :

    ♥ MDR :mrgreen:

  6. vespasien dit :

    On n’ose imaginer l’anus (horribilis) avec du beurre d’Echiré 😉

  7. jmf08 dit :

    ♥ vespasien, t’as rajouté le H de préparation H à hémorroïdes ? 😉

  8. vespasien dit :

    Déformation de mes humanités greco-latines: du latin haemorrhoida, venant du grec αίμα (sang) et du verbe ῥεῖν, couler (avec esprit rude, donc transcription – en théorie – avec un H après le R). Il est vrai que mes études étaient davantage portées sur Homère, Eschyle et Thucydide, plutôt qu’Asclépiade ou Hippocrate 😉 Pas très folichon, le latin-grec !
    J’ai du attendre les deux années de latin que j’ai encore faites à l’université pour traduire des choses plus croustillantes, comme la Vie des douze César… Notamment les “petits poissons” de Tibère. BEURK.

    Autre mot basé sur ῥεῖν: diarrhée (avec un H).

  9. jmf08 dit :

    Oui, vespasien, le H a disparu comme dans hémorragie. Et le Satyricon, c’était pas croustillant ?
    À propos d’hémorroïdes et de mercurochrome, tu connais sûrement la blague :
    Le capitaine à l’armée fait la revue de l’infirmerie.
    Il demande au premier :
    -vous êtes là pourquoi, vous ?
    -Hémorroïdes, mon capitaine !
    -et on vous soigne comment ?
    -badigeon de mercurochrome avec un coton !
    -et vous avez un souhait ?
    -Non, mon capitaine !
    Au deuxième :
    -vous êtes là pourquoi, vous ?
    -Hémorroïdes, mon capitaine !
    -et on vous soigne comment ?
    -badigeon de mercurochrome avec un coton !
    -et vous avez un souhait ?
    -Non, mon capitaine !
    Au troisième :
    -vous êtes là pourquoi vous ?
    -Angine, mon capitaine !
    – et on vous soigne comment ?
    – badigeon de mercurochrome avec un coton !
    -et vous avez un souhait ?
    -Oui, mon capitaine, qu’on change plus souvent le coton ! 😉

  10. jmf08 dit :

    Je vais essayer de la faire entrer dans les bulles mais ça va être difficile ! 😉

Laisser un commentaire