banner_editeur_1

Une réponse à “La tornade blanche des cités.”

  1. Dame oiselle dit :

    Rats des villes, rats des champs…
    Rat tornade, ratonnade… pour faire place nette, Raton-laveur alias Monsieur Propre ratisse large.
    Rats d’eau, rats d’égout … ♫♪ Il joua de son pipeau… et de partout les rats sortirent de leur trou. Et tous ces rats qui le suivaient dans la rue, chemin faisant ils étaient cent mille et plus. Ils arrivèrent à la rivière et s’y noyèrent. ♫♪
    Mais vous connaissez la chanson ! 😉

Laisser un commentaire