banner_boutique2

7 réponses à “sauter avec ou sans parachute”

  1. Nobody dit :

    Pour avoir beaucoup voyagé sur Aeroflot et Tupolev des pays de l’Est, je peux te dire qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une bombe à bord pour avoir la trouille.

    Mais bon, les vols étaient bon marché, il faut savoir prendre des risques lorsque l’on prétend être un aventurier. 😀

  2. Vivian Roof dit :

    Salut, Nobode ! De retour sur terre ? 😉

  3. Nobody dit :

    Je repars bientôt Vivi, le désert du Thar, si toutefois j’arrive à décrocher ce putain de visa.
    Mais bon, ceci est une autre histoire. 😉

  4. Mahoï dit :

    Et bien Nobody, ça va te changer du Cambodge! C’est pas un peu craignos là-bas? 😉

    La seule fois où j’ai pris un avion russe, c’était un Iliouchine avec comme pilotes 2 ivrognes de première qui se relayaient pour aller dégueuler dans les chiottes… Plus jamais ça!

    🙂 ♥

  5. Nobody dit :

    Salut mahoï,
    Je me souviens d’avions soviétiques de la Tarom qui devaient être transformés dans l’instant en transport de troupe et donc, les sièges n’étaient pas fixés à fond.
    Mon siège basculait sur les genoux du passager de derrière et la tablette repas en tôle tranchante se décrochait à l’horizontale. Au moindre coup de frein, j’aurais été décapité.
    C’était le bon temps. 😀

  6. Mahoï dit :

    🙂 En fait Nobody, tu es quelqu’un! Tu aimes vivre dangereusement! 😉

  7. Vivian Roof dit :

    Nob’ tu pars dans le désert du Thar tard…
    Reviens-nous en bon état ! 😉

Laisser un commentaire