banner_editeur_1
BD inédite
5 J aime ! 43

Punition suprême.

Punition suprême.

Rebonds :

Cette BD vous a inspiré ? Rebondissez dessus en créant une BD liée : Rebondir...

Transcript

Case 1:Bird 1: Maman! On s'est encore disputé et l'autre con m'a giflé! C'en est trop; je retourne vivre avec toi! Case 2:Bird 1: Non ma fille! Il doit payer pour ce qu'il t'a fait! C'est moi qui vais venir vivre chez vous! Case 3:

5 réponses à “Punition suprême.”

  1. Titoune dit :

    ♥ 🙂

  2. ennelle dit :

    je coeure, mais je m’demande si tu ne devrais pas la refaire, tu as oublié un S à disputé… ♥

  3. jmf08 dit :

    Non, ennelle, rappelle-toi… 😉
    “On” indéfini est suivi du masculin singulier ; “on” au sens de “nous” est suivi du pluriel (syllepse).
    MAIS, il s’agit d’une syllepse facultative et dans le Grevisse (bouquin fait par des Belges donc une référence en français…il y a longtemps que je l’ai et je ne l’ai jamais amorti !), on trouve : “si le verbe reste nécessairement au singulier, l’adjectif (ou le participe passé) PEUVENT prendre le genre et le nombre correspondant.(…) Le refus de la syllepse reste possible même quand il s’agit manifestement d’un être féminin ou d’un pluriel. “On est bientôt rendu, dit-il (Gide, Isabelle, I)”. “On ne s’est jamais aimé (Beauvoir, Mandarins, p.254)”. “On est des fous et on en est fier (Queneau voyage en Grèce, p 162)”.
    Dans la pratique, on peut donc conseiller à Me Corbac d’accepter les 2 orthographes…

  4. Mahoï dit :

    Ouuuufff ! Merci Maître jmf08! 🙂 (mon correcteur d’orthographe accepte bien les deux…) 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.