banner_editeur_1
BD inédite
5 J aime ! 19

Enterrement de 1ere classe. Mais ça c'était avant, maintenant ils n'ont droit qu'à "seulement" 2 350 €...

Enterrement de 1ere classe. Mais ça c'était avant, maintenant ils n'ont droit qu'à

Commentaire de l'auteur

Et ils osent parler des avantages des cheminots ou autres... Je sais ce n'est pas drôle. BD coup de gueule parce que l'on ne sait pas tout et qu'il faut bien le dire d'une façon ou d'une autre. https://www.franceinter.fr/politique/l-assemblee-nationale-restreint-l-allocation-des-deputes-pour-leurs-obseques

Rebonds :

Cette BD vous a inspiré ? Rebondissez dessus en créant une BD liée : Rebondir...

Transcript

Case 1:Bird 1: Waouh ! Somptueux enterrement! C'est qui?Bird 2: Ah ça ? C'est l'enterrement d'un ex-député. | Case 2: Bird 1: Ça doit coûter bonbon à sa famille tout ce faste. | Case 3: Bird 1: Penses-tu ! C'est le contribuable qui paye, jusqu'à 18000 € les funérailles... 573000 € en tout pour 2017.

5 réponses à “Enterrement de 1ere classe. Mais ça c'était avant, maintenant ils n'ont droit qu'à "seulement" 2 350 €...”

  1. sylvaine27 dit :

    Effectivement, je viens de découvrir ce nouveau scandale !!!
    Mais on nous prend vraiment que pour des c… !

  2. Titoune dit :

    En effet c’est une honte ! ♥♥♥ 😛

  3. TRUCMUCHE dit :

    Est-ce que l’on peut faire un sondage à la sortie des “urnes” ?

  4. clededouze dit :

    salut Mahoï
    Ben oui, théoriquement les députés sont élus pour défendre les droits des citoyens, théoriquement, sauf qu’ils veillent surtout à leurs avantages en tout genre.
    C’est d’une tristesse de les entendre parler des autres comme “nantis”.
    Mais vers qui se tourner pour faire changer les choses vu qu’ils ont tous (de tous bords) la même ambition ????

  5. Mahoï dit :

    Entièrement ok avec toi clededouze. Au plus ça va au moins j’ai envie de rentrée en France. 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.