banner_editeur_1
BD inédite
6 J aime ! 4

année blanche, mon cui c'est du birdou

année blanche, mon cui c'est du birdou

Commentaire de l'auteur

quand j'entends les infos, je me demande s'ils ont bien mesuré qu'ils devront rendre les excédents prélevés l'an prochain. En fait, ils n'ont rien compris à l'usine à gaz qu'ils ont mise en place.

Rebonds :

Cette BD vous a inspiré ? Rebondissez dessus en créant une BD liée : Rebondir...

Transcript

Case 1:Bird 1: Grâce au prélèvement à la source 2 milliards en plus collectés, finies fraude et évasion fiscale ! | Case 2: Bird 1: je vous ai pourtant appelé pour vous expliquer que vous nous aviez déjà prélevé au 15/6 le double de l'impôt 2018 ! | Case 3: Bird 1: année blanche, mon croupion, pour nous indépendants, c'est une année noire ! faudra attendre septembre 2020 !

6 réponses à “année blanche, mon cui c'est du birdou”

  1. Isabelle dit :

    désolée pour les 13 coeurs (oui, je ne sais toujours pas les faire !) mais j’avais zappé une faute en rabotant le texte trop long. merci de votre compréhension !

  2. Chaudron dit :

    Bonsoir Isabelle,
    Désolé pour le message un peu con de l’autre jour, mais ma voiture neuve venait juste de se faire complètement esquintée par un loustic avec 3 grammes dans le bras droit et autant dans le bras gauche … forcement ça énerve !
    Pour les actions sur les ronds-point je persiste, c’est pas ça qui va toucher les responsables (gouvernement, centrales d’achats, grande distribution) et pour l’histoire du prélèvement à la source, c’est un piège à cons … je confirme ! 😉

  3. Isabelle dit :

    bonsoir Chaudron, ben en fait j’avais pas vu le commentaire, je ne l’avais pas lu, et ne me souvenais déjà plus de ce que j’avais posté. L’an dernier j’étais sur un rond point, bon au début, car vu la tournure de certains qui voulaient visiblement juste bloquer et faire chier ceux qui ont déjà bien des problèmes pour aller bosser, j’ai préférer arborer mon gilet au pare brise, et coller des affiches sur ma voiture. Mon mari est agriculteur, mais on ne le verra ni verser du fumier sur une préfecture, ni sur un rond point, mais il n’est pas dans la norme : pas syndiqué, à ne pas respecter les prescriptions des techniciens agricoles, à savoir diviser les doses de produits par 2 ou 3, à traiter les pyrales du maïs au trichogrammes qui sont bio, à décider lui même si on désherbe ou pas, à acheter des semences non traitées, car dedans on ne repère pas les graines de mauvaises herbes qui imposent du glyphosate, et engraisse les labos style Bayer et Monsanto. On a investi dans du matériel dernier cri qui 1) coûte une blinde 2) a des buses anti dérives pilotées par satellite pour couper les zones de non traitement, car nous sommes sensibles pollution, on a 30 ha de prés sans bêtes, et donc sans primes, qui sont nécessaires aux écosystèmes. Malgré tout ça, tout le monde est mis dans le même panier et se fait agribasher partout. Le problème à régler, c’est comme les réseaux de drogue : faut pénaliser et coffrer les gros,les trafiquants, les empoisonneurs, mais nous sommes dans une politique où ça ne sera pas fait de sitôt. Pire, on détruit nos filières de colza diester pour coller de l’huile de palme à la place, on importe des merdes aux hormones à la place de production rationalisées, cette année, les cours du blé se sont effondrés, on est payés 150 € la tonne, c’est le prix d’il y a 30 ans. on crève la bouche ouverte, et sous les insultes permanentes, en plus.

  4. Chaudron dit :

    Tu m’avais juste demandé si ça me plairait de récupérer ma Fuego customisée sous un tombereau de fumier … c’était pas le bon jour!
    Je t’ai précisé que je comprend les petits agriculteurs et certainement pas les gros céréalier qui eux se gavent de subventions sans jamais toucher à un champ de leur vie !
    Pour le reste je suis entièrement d’accord avec tes propos ci-dessus et je te remercie de ces précisions.
    Cordialement. 😉

  5. Isabelle dit :

    Euh je parlais de la fuego customisée de Casterner alias Totoff raillée par Le Bret, je ne savais pas que tu étais Castaner ! Cela dit, effectivement, si ta fuego neuve venait de se faire exploser par un alcoolo, j’ai encore trouvé le moyen d’appuyer sur une corde sensible et faire sortir quelqu’un de ses gonds sur un quiproquo. Le précédent était un musicien youtubeur, faudra que je fasse une bd tellement c’était énorme ! Alors désolée pour ton auto, j’ai vécu ça, c’est déplaisant, choquant physiquement et psychologiquement. Bon, neuve, tu seras mieux remboursé que ma caisse qui avait 9 ans, et une décote pour pattes de chien sur la banquette arrière.

  6. Isabelle dit :

    coucou
    faudra peut-être même attendre 2021. On verra ça plus tard

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.