banner_boutique2
BD inédite
3 J aime ! 9

Et l'on se dit écologiste ?

Et l'on se dit écologiste ?

Commentaire de l'auteur

Flambée d'humour

Rebonds :

Cette BD vous a inspiré ? Rebondissez dessus en créant une BD liée : Rebondir...

Transcript

Case 1:Bird 1: Jusqu'à la fin et au-delà, nous polluons, les gaz et fumées des crématoriums ne sont-ils pas polluants ? | Case 2: Bird 1: Devenu feu untel, ne dit-on pas, paix à ses cendres aussi, et parfois même, incinéré faisant feu de tout bois. | Case 3: Bird 1: Et puis quoi encore, tu n'veux pas qu'on t'intègre dans les statistiques crit'erre aussi.

3 réponses à “Et l'on se dit écologiste ?”

  1. Chardo dit :

    Bonjour Pat d’Hirson,

    À 3 H 15, l’on peut se dire bonjour, une nouvelle journée bien longue, se profile déjà.
    Ces quelques mots, à travers ces quelques bulles, résument absolument toutes mes pensées ! Curieux ? Non, pas tant que cela…

    Depuis notre premier cri, nous polluons déjà ! Est-ce déjà le signe d’une révolte, même inconsciente, qui continuera jusqu’à notre dernier souffle… Et plus encore avec l’incinération ?
    Je veux le croire, l’espérer même ! Tant c’est une façon d’exister !!!

    Feu untel, oui, mais avant, qui fut ce « feu untel ? » Un anonyme parfait qui aura peut être brûlé sa vie par les deux bouts ?
    S’arrêterait-elle, cette vie, même les derniers arsins complètement consumés et réduits en poussières de cendres ?
    Et puis, « paix à ses cendres », à qui causes-tu là ? A « feu untel ? »

    Ah ! La « fumeuse » vignette « Crit’Air » !!!

    Déjà, sa taille ne passe pas inaperçue ! Elle est presque aussi grande que le tas de cendres que Feu untel va générer !!! 🙂 En plus, elle est justement apposée sur ton cercueil à 4 roues : tout est bien pensé quand même, non ? Déjà calculée sur les probabilités de décès dus aux accidents de voiture ! Déjà et encore des stats !!!

    Forme d’anticipation puisque Feu untel aura déjà -et depuis longtemps- payé une taxe sur la pollution ! Quelle ironie, cette vignette, quand même et ce quelque soit sa couleur, sauf que pour « ça », y’a pas de palette de couleurs !!!

    Et pour la dernière demeure – Ben oui, il en faut une, sur l’épitaphe, il sera inscrit :
    « Ici repose les cendres de Untel, né en polluant, polluant en vivant et mort en polluant ! »
    « Rien à récupérer, il a pollué par un dernier choix… L’incinération ! »

    « Il ne restera qu’une vignette Crit’Air flambant neuve, comme pour dire « au suivant » !!! » 😛

  2. Pat dHirson dit :

    Crit’erre est voulu comme jeu de mots terre puisque enterré. 😉

  3. Chardo dit :

    Bien compris comme cela aussi mais j’ai préféré l’orthographier ainsi puisque c’est à sens écolo 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.