banner_editeur_1
BD inédite
10 J aime ! 6

Représentativité

Représentativité

Commentaire de l'auteur

Dans la pratique ce n'est jamais le cas. Mais dans le monde réel, du fait de la prime au parti arrivé en tête et par la grâce du découpage des circonscription, un candidat d'un grand parti peut être élu avec dix fois moins de voix qu'un candidat d'un petit parti, qui a donc très peu de chances d'avoir le moindre député.

Rebonds :

Cette BD vous a inspiré ? Rebondissez dessus en créant une BD liée : Rebondir...

Transcript

Case 1:Bird 1: Si un candidat recueille 50% des voix plus une, il est élu ?Bird 2: Oui. Il a la majorité. | Case 2: Bird 1: Si tous les candidats du parti A battent le parti B d'une voix... Bird 2: Dans chaque circonscription ? Ça donne 577 élus A et aucun B. | Case 3: Bird 1: En France, on appelle ça la démocratie.

10 réponses à “Représentativité”

  1. jmf08 dit :

    ♥ C’est le scrutin majoritaire, contrairement à la proportionnelle, pour arriver à une majorité stable et éviter l’instabilité de la 4ème république. 😉

  2. Olivier Belgrand dit :

    ♥ À cogiter le jugement majoritaire : https://www.youtube.com/watch?v=ZoGH7d51bvc

  3. Kiosk dit :

    Majorité stable ou majorité dictatoriale dans laquelle l’opposition a de moins en moins le droit à la parole ? (Le pouvoir a encore récemment diminué son temps de parole, temps de parole également diminué pour elle lors des campagnes électorales à la télévision).

  4. pierre_du_81 dit :

    Tu trouves donc que le FN/RN n’a pas suffisamment d’élus, ou je me trompe ? 😆 😆 😆

  5. Gibus dit :

    @Kiosk : et moi qui croyait ingénument que les Birds étaient là pour nous faire marrer …

  6. Kiosk dit :

    Vous ne trouvez pas ça marrant, vous, un système qui se prétend démocratique mais qui ne l’est pas en réalité ? (Voir la vidéo d’Olivier pour s’en convaincre.)
    (Pour le reste, ma BD ne choisit pas quel parti a le droit ou pas d’être représenté. Elle se borne à parler d’un système qui devient risible quand on pousse sa logique jusqu’au ridicule).

  7. jmf08 dit :

    J’ai regardé avec intérêt la vidéo proposée par Olivier qui montre bien la complexité du problème et qui surtout ne prend pas en compte le degré moyen de compréhension de l’électeur moyen ! 😉

  8. Kiosk dit :

    Effectivement. J’avais en son temps proposé plus simple : un bulletin avec le nom du candidat que l’on préfère et celui du candidat dont on ne veut pas du tout.
    J’avais aussi imaginé un vote à 3 tours. Le premier, comptant pour du beurre, aurait servi de sondage grandeur nature. Selon ses résultats, des candidats pourraient se désister et conclure des alliances avec de mieux placés qu’eux. Puis on ferait comme aujourd’hui le vote classique à deux tours en partant de cette nouvelle distribution des cartes et des modifications de programmes pouvant en résulter.

  9. Alavacomgetepus dit :

    « Ha ! Ha ! Ha ! »
    (rire gras déclenché par cette BD désopilante) 🙁
    Franchement, c’est pas une tribune politique, ici. 😡

  10. Kiosk dit :

    Pas ma faute, Alav, si l’humour des blagues Carambar vous saute davantage aux yeux que celui du paradoxe d’un système électoral aboutissant à l’inverse de ce qu’il est supposé garantir.
    Si cette BD était une tribune politique, j’y aurais mentionné des noms et des partis contre d’autres noms et d’autres partis, mais ce n’était absolument pas le sujet (cf. le commentaire du Pierre, qui montre que si tel était le cas, cela signifierait alors me tirer une balle dans le pied).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.