banner_boutique2
BD inédite
12 J aime ! 7

Pifométrie sociale

Pifométrie sociale

Commentaire de l'auteur

Quelque chose de l'ordre de 3 x 10 puissance -6, à vue de nez. Bon, évidemment, c'est toujours très embêtant pour celui qui en croise un. Mais on a plus de risque de se faire tabasser par un chauffard énervé quand on ne redémarre pas assez vite au feu rouge que d'être ciblé par un terroriste.

Rebonds :

Cette BD vous a inspiré ? Rebondissez dessus en créant une BD liée : Rebondir...

Transcript

Case 1:Bird 1: Il y avait 2000 manifestants.Bird 2: Traduction : il y en avait au moins 4000. | Case 2: Bird 1: Nous allons augmenter les aides aux plus précaires. Bird 2: Traduction : certains d'entre eux auront une prime de 15 €. | Case 3: Bird 1: On est envahi par des hordes de terroristes islamistes. Bird 2: Traduction : la probabilité d'en croiser un est proche de 0.

12 réponses à “Pifométrie sociale”

  1. Alavacomgetepus dit :

    Dernière bulle : va dire ça aux proches des victimes. Triste déni de la réalité.

  2. Mahoï dit :

    T’as pas le temps de les croiser ; ils t’égorgent ou de criblent de balles par derrière.

  3. Kiosk dit :

    Le déni, c’est de vouloir faire croire qu’on court à chaque instant le risque d’être agressé par un islamiste radicalisé, alors que la probabilité que cela arrive est très faible.
    Mais il y a des gens qui comptent sur la peur pour accéder au pouvoir.

  4. Alavacomgetepus dit :

    Encore une fois, va dire ça aux Niçois. Tu crois qu’ils n’ont pas assez morflé depuis 2016 ? Et ceux du bataclan ? Ils s’en foutent, des probabilités. Le déni de ta part, c’est de vouloir faire croire que la probabilité de tomber sous les balles ou les couteaux des Islamistes est nulle alors que les attentats se multiplient depuis 10 ans, et je ne parle pas des « incivilités » de toute une frange de la population qui hait les blancs et qui ne se prive pas de leur faire sentir. Sors de ton monde de bisounours et confronte-toi à la réalité. D’habitude je m’abstiens de commenter tes BD toujours orientées dans la même direction, mais je trouve tes propos inacceptables et mensongers.

  5. Kiosk dit :

    Je constate surtout qu’en statistiques vous êtes une bille. Et qu’en outre vous ne savez pas lire ce que l’on écrit, préférant comprendre ce que vous voulez croire que l’on a écrit.
    (Proche de zéro tout comme 3×10 puissance -6 n’ont jamais signifié risque nul, comme vous vous obstinez à vouloir le croire).
    Statistiquement, vous courez infiniment plus de risques de mourir de la Covid que d’être tué par un terroriste, et vous risquez même davantage de mourir d’un bête accident de domestique que d’être abattu par un islamiste radicalisé.
    Mais voilà, pour vous faut avoir peur à tout prix de gens que par ailleurs je n’aime pas plus que vous ne les aimez vous-mêmes, en oubliant tout ce qui est statistiquement beaucoup plus dangereux. (Mais vu que le coran n’y est pas impliqué, c’est pô grave, n’est-ce pas ?)

  6. Kiosk dit :

    Petite précision au passage : dans la classification de ceux qui croient à l’existence des races, les arabes font partie des blancs.

  7. Olivier Belgrand dit :

    La statistique est là pour donner des estimations qui, une fois placées sous étude, auront ou pas un intérêt en vue d’un but recherché.

    Constater que l’on a plus de chance de finir écraser que trucider n’est utile en rien, à part de se complaire dans des idées arrêtées. Comparaison, n’est pas raison.

    http://chaman.fr.over-blog.net/article-l-homme-est-une-fraternite-55260161.html

  8. Delirius dit :

    C’est comme pour toutes les statistiques : pour ceux à qui s’est arrivé la probabilité a été de 100%…
    Ce qui est grave c’est d’utiliser les probabilités pour faire croire que le risque 0 existe.

  9. Kiosk dit :

    Qui a parlé de risque zéro ? Pas moi en tout cas.
    Gare à l’instrumentalisation de la peur, surtout lorsqu’elle est pratiquée en politique.
    Avoir peur d’un événement lorsqu’il est en train de se produire et que vous y êtes impliqué d’une façon ou d’une autre, c’est normal. Avoir peur en permanence d’une chose qui a une probabilité très faible de vous arriver, c’est déraisonnable, surtout si cela doit diriger votre façon de vivre au quotidien.
    Détester les terroristes islamistes en permanence, c’est plutôt sain (qui peut aimer de lâches assassins, agissant au nom d’une idéologie fondée sur la superstition ?). Avoir peur d’eux en permanence, et surtout les craindre plus que ce qui tue les gens avec une forte probabilité (maladies, accidents, sottise souvent aussi, etc.), c’est stupide autant qu’illogique.

  10. totoharibo dit :

    200.000 morts par cancer chaque année. Pas beaucoup de bruit. Faut relativiser les choses, éviter l’instrumentalisation des évènements c’est à dire réfléchir : ne pas se laisser envahir par l’intox à répétition. Cherchez « la stratégie de la peur » c’est très clair.

  11. Kiosk dit :

    Cela dit, il faut évidemment combattre l’islamisme politique, y compris quand il ne tue pas, vu que nous devons défendre également la laïcité (menacée aussi, soit dit en passant, par les adeptes d’une certaine forme de laïcité « catholique ».)

  12. jmf08 dit :

    ♥ ! 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.