banner_editeur_1
BD inédite
5 J aime ! 5

L'histoire qui tue 2

L'histoire qui tue 2

Commentaire de l'auteur

Pour la petite histoire, "Oh ! cette douleur", ce sont les derniers mots prononcés par De Gaulle. PS : On écrit "De Gaulle" et non pas "de Gaulle" car dans son cas le "De" n'est pas une particule de noblesse. Quant aux "nobles", le "de" n'est pas prononcé quand le nom est dit seul, sans être précédé par exemple du prénom ou de monsieur ou madame.

Rebonds :

Cette BD vous a inspiré ? Rebondissez dessus en créant une BD liée : Rebondir...

Transcript

Case 1:Bird 1: Et à ce moment-là, ah ! ah ! Toto lui répond, ah ! ah !... | Case 2: Bird 1: Oh ! cette douleur !... Mon cœur ! | Case 3: Bird 1: Attends ! Il lui répond quoi, Toto ?

5 réponses à “L'histoire qui tue 2”

  1. TRUCMUCHE dit :

    Salut KIOSK !

    Une histoire qui a une bonne chute !

  2. Kiosk dit :

    Salut Pierre et Trucmuche.
    En fait dans l’histoire du jockey qui rentre dans la salle de bain, ah ! ah ! ah ! le jockeyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy…

  3. keith_michards dit :

    Perso, je préfère les histoires qui puent !!!!!
    🙂

  4. Chaudron dit :

    Salut Kiosk,
    Un infarctus à force de se taper des bourres viles, hein ? 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.