banner_editeur_1
BD inédite
28 J aime ! 8

Verbédé 97

Verbédé 97

Commentaire de l'auteur

3 mots

Chargement...
{{Verbi.error}}
Cette BD cache un mot de {{Verbi.verbi.length}} lettre(s) à trouver.
Vous avez trouvé la réponse : {{Verbi.verbi}}
Mauvaise réponse ! Essayez encore.
Ils ont trouvé la réponse :
  1. {{winner.display_name}}
Personne n'a trouvé la réponse pour le moment. Et vous ?
Cette BD cache un mot à trouver.
Connectez-vous ou créez un compte pour participer et voir la solution.

Rebonds :

Cette BD vous a inspiré ? Rebondissez dessus en créant une BD liée : Rebondir...

Transcript

Case 1:Bird 1: L'histoire se déroule à la fin des années soixante-dix dans un quartier populaire d'Abidjan rebaptisé Yop City. | Case 2: Bird 1: L'héroîne est une jeune femme déterminée à devenir médecin. Sa beauté n'échappe à aucun homme. | Case 3: Bird 1: Pourtant elle ne souhaite pas de relation amoureuse. Bird 2: Après ce petit tour en Afrique, réponse demain matin.

28 réponses à “Verbédé 97”

  1. Delirius dit :

    Bintou et Adjoua, les amies de l’héroïne peuvent vous aider 😛

  2. Jojo88 dit :

    Bonjour Delirius. 🙂
    Premier ! Incroyable !
    Pour moi un café avec deux croissants . 😉 (cf Fernand Raynaud ) 😆

  3. Delirius dit :

    Salut Jojo 🙂
    Félicitation pour ta médaille d’or, mais y a pas de croissant 😛
    Du prends un apéro ? … avec 2 croissants ? 😆

  4. jo ailes dit :

    Bonjour Delirius, Jojo et les autres à venir !

    Déjà l’heure de l’apéro ? Alors pour moi un petit blanc bien frais 😉

  5. Jojo88 dit :

    Un peu tôt pour l’apéro ! 😉
    Salut jo ailes et les suivants. 🙂

  6. Delirius dit :

    Bonjour jo ailes 🙂
    J’avais pas bien vu l’heure, je croyais qu’il était plus tard 😛

  7. macareu dit :

    De retour pour un podium bonjour 🙂

  8. Delirius dit :

    Salut mac 🙂
    Beau retour 😉
    T’as eu un trou hier ?

  9. macareu dit :

    Nan déménagement tout le week-end 😉

  10. Delirius dit :

    Oula c’est pénible ça 😮
    J’ai déménagé l’année dernière juste avant le confinement 😐

  11. spitfire27 dit :

    ♥ S L C !
    Cho cho cho cacao !

  12. macareu dit :

    Oui chiant mais ça valait le coup, ma mère et moi on y sera bien ( je m’occupe d’elle la semaine je rentre chez moi les w-e ), c’est mieux que les pads 🙂

    @spit : tu m’en files un bout stp ? 🙂

  13. Delirius dit :

    Salut Spit 🙂
    Bravo pour ta médaille de chocolat 😉
    @mac Stella vient avec toi ? 😉

  14. macareu dit :

    Ben évidemment m’enfin quelle question Del’ 😉

  15. Delirius dit :

    En tous cas, bravo, y a plus de gens qui devraient faire comme toi 🙂

  16. HlH dit :

    Salut Délirius !!.. 😉
    Bonjour à tous !!.. 🙂

  17. Delirius dit :

    Salut HlH 🙂
    Bravo pour la bonne réponse 😉

  18. ennelle dit :

    Ayet ! Bonjour les zamis !

  19. Delirius dit :

    Coucou ennelle 🙂
    Et bravo à toi aussi 😉
    J’avoue que les 2 derniers verbédés, je suis allé les chercher loin 😆

  20. incognito dit :

    Bonjour à tous ! 🙂

  21. Delirius dit :

    Salut incognito 🙂
    Bravo pour ta réponse 😉

  22. ChrisHK dit :

    Bonsoir à tous !

  23. Delirius dit :

    Salut Chris 🙂
    Bientôt la fin de journée pour toi ? 😉

  24. spitfire27 dit :

    @ Mach 2 ! Prend la tablette, mais surtout pas pour Stella !

  25. macareu dit :

    Merci spit et oui je sais interdit aux chiens 😉

  26. sylvaine27 dit :

    Coucou Delirius 🙂 ♥
    Coucou à toutes et à tous 🙂

  27. Delirius dit :

    Coucou sylvaine 🙂
    Bonne réponse bravo 😉

  28. Delirius dit :

    Bonjour à toutes zet tous 🙂

    Il fallait trouver Aya de Yopougon.
    C’est une série de bandes dessinées écrite par Marguerite Abouet, illustrée par Clément Oubrerie et éditée par Gallimard dans la collection Bayou de Joann Sfar. La série a fait l’objet d’une adaptation en long-métrage d’animation par Autochenille Production, Aya de Yopougon, sortie en France le 17 juillet 2013.

    Dans les années 1970, la vie était douce en Côte d’Ivoire. Il y avait du travail, les hôpitaux étaient équipés et l’école était obligatoire. J’ai eu la chance de connaître cette époque insouciante, où les jeunes n’avaient pas à choisir leur camp trop vite, et ne se préoccupaient que de la vie courante : les études, les parents, les amours… Et c’est cela que je veux raconter dans Aya, une Afrique sans les clichés de la guerre et de la famine, cette Afrique qui subsiste malgré tout car, comme on dit chez nous, « la vie continue »…

    Côte d’Ivoire, 1978. Aya vit à Yopougon, un quartier populaire d’Abidjan. Elle a dix-neuf ans. Partageant son temps entre son travail scolaire (c’est une élève très sérieuse !), ses deux amies Adjoua et Bintou, et sa famille, Aya a de grandes ambitions : elle veut devenir médecin !

    Les 10 bird(ette)s qui ont bien répondu sont :

    1. Jojo88
    2. jo ailes
    3. macareu
    4. spitfire27
    5. HlH
    6. ennelle
    7. Mme jojo
    8. incognito
    9. ChrisHK
    10. sylvaine27

    Un grand bravo à tou(te)s pour ces bonnes réponses.

    Prochain verbédé dans la foulée 😛

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.