banner_editeur_1
BD inédite
6 J aime ! 5

Ils exagèrent !

Ils exagèrent !

Commentaire de l'auteur

Sans commentaire.

Rebonds :

Cette BD vous a inspiré ? Rebondissez dessus en créant une BD liée : Rebondir...

Transcript

Case 1:Bird 1: Vous vous plaignez des antifas et des antiracistes, monsieur ? | Case 2: Bird 1: Oui ! Ils n'ont pas le droit d'utiliser les méthodes des fachos contre les fachos. C'est dégueulasse, moi je dis ! | Case 3: Bird 1: Est-ce que les fachos utilisent les méthodes des humanistes contre les humanistes, hein ? À chacun son truc, OK ?

6 réponses à “Ils exagèrent !”

  1. pierre_du_81 dit :

    Tous ceux qui utilisent des méthodes fascistes et totalitaires, qu’ils soient étiquetés « fachos », « antifas », « antiracistes » ou autres, sont à mettre dans le même sac des antidémocrates. 😡
    Dans une véritable démocratie, rien ne justifie la violence, la liberté d’expression et de parole n’appartient pas à un groupe plutôt qu’à un autre et ne doit être l’exclusivité de personne.

  2. Kiosk dit :

    Les propos racistes ne sont pas à classer dans la catégorie liberté de parole mais dans celle du délit.
    Ceci dit, je réprouve la violence et rappelle que l’immense majorité des antiracistes et des antifascistes ne l’utilisent pas, tandis que la totalité des fascistes sont favorables à la violence d’État, quand ce n’est pas carrément celle des milices privées dont ils font ou rêvent de faire partie.

  3. pierre_du_81 dit :

    Les lois s’imposent à tous, quels qu’ils soient.
    Les délits se règlent devant la Justice républicaine… Pas par la violence !
    En démocratie, nul ne doit s’arroger le droit de se faire justice lui-même.

  4. Kiosk dit :

    A Villepinte, la violence physique est venue des fachos. D’ailleurs des groupuscules néo-nazis ont circulé dans les parages pour casser de l’opposant (et ont été félicités !). Dérouler une banderole ou exhiber un tee-shirt, ce n’est pas de la violence. Au pire, c’est de la provocation, mais ça ne fait pas saigner des yeux.

  5. pierre_du_81 dit :

    Quel qu’en soit l’auteur, la violence est condamnable.
    Les provocations, dont le but non avoué mais réel est de déclencher la violence (ne soyons pas hypocrites…) sont également condamnables.
    Perturber le droit de quiconque à s’exprimer est condamnable : et si les propos tenus sont illégaux, c’est à la Justice et aux FDO de s’en occuper.
    Je tiendrais exactement le même discours si un meeting de M. Mélenchon (ou autre) était perturbé par des opposants. L’opposition et la contradiction sont deux piliers essentiels de la Démocratie, mais elles doivent s’exercer dans le respect et la courtoisie. Sinon, nous reviendrons à la « loi de la jungle », la loi du plus fort…

  6. totoharibo dit :

    Fillon, Zemmour, Raoult ne sont pas dans la bonne direction. Ils sont tous « assassinés » par le système. Ne cherchez pas plus loin.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.