banner_editeur_1
BD inédite
5 J aime ! 45

Tu es repéré(e).

Tu es repéré(e).

Transcript

Case 1:Bird 1: Soyons discrets ! Tu crois qu'il est devant son écran ?Bird 2: Tu parles du glandu qui nous regarde tous les jours ? Case 2:Bird 1: Oui!Celui qui nous mate quand il a besoin de se marrer !!Bird 2: Ah, celui-là ? Attends, je regarde ! Oups il est là ouiiii ! Case 3:Bird 1: Vite ! Planque-toi ! Tu crois qu'il nous a repérés ?Bird 2: J'sais pas ... mais il a fait un grand sourire ....!!....

5 réponses à “Tu es repéré(e).”

  1. Trevor dit :

    PtitClown (janvier 29th, 2014 at 18 h 48 min)
    J’ai même pas sourit, d’abord XP je suis passée directe à l’éclat de rire !!!

    MAHOI (janvier 29th, 2014 at 19 h 08 min)
    T’as eu le temps de voir si j’avais la langue chargée? Hum? :mrgreen:

    Flocal93 (janvier 29th, 2014 at 19 h 28 min)
    J’l’ai repéré, le merdeux qui répond même pas à mon sourire !! ♥

  2. Nobody dit :

    J’y crois pas, j’me suis fait pécho en train de mater Trevor !

    Voilà une des rares BD qui m’a déridé les fesses, bravo. 😆

  3. jmf08 dit :

    ♥ Oupss, t’aurais pu mettre le bandeau, je serais pas resté à poil devant l’écran ! 😉
    Nobody, c’est sympa pour les autres !

  4. Dame oiselle dit :

    Hello Prince,

    J’aime beaucoup cette petite mise en scène pour le moins originale.
    Et le glandu, mateur, amateur de BD est… Nobody venu incognito se dérider. 🙂 Ainsi il avoue : ses joues sont ridées. Qui l’eût cru ! Quoique pour un dindon 😆 … quand les nôtres sont dodues et douces comme une peau de bébé, n’est-ce pas prince ! 😉
    Je me sauve avant qu’il ne me cherche quenelle, pfff, querelle.

    P.S : il n’est pas trop tard pour vous souhaiter ainsi qu’aux birds ici présents tous mes meilleurs vœux de belle et bonne année. Trop tard pour Nobody, l’oiseau est déjà passé aux aveux. :mrgreen:

  5. Nobody dit :

    Titre : Sur un fil de Trevor.

    Qui saura me délivrer de l’oiselle
    De ses provos, jacasseries de pétrel
    La diablesse vient me chamailler
    Quoi ! Mon froc devrais-je baisser ?

    Elle qui du temps de jeunesse folle
    A toujours eu fesses et tronche molles
    Se comporte comme mauvaise enfant
    Et voudrait que le cœur me fend

    Jone-Dale Fantaine
    Encyclopédia Universalis du Savoir Incontestable
    Extrait du chapitre « Poèmes à la Kon ».

Laisser un commentaire