banner_editeur_1

9 réponses à “Ma fée bleue”

  1. lapeste dit :

    Ô malheureux… elle est verte la fée pas bleue et si tu dilues à la manière du pastis, tu gâches.
    Tu verses ta dose de Fée verte dans ton verre. Tu mets un sucre sur une cuillère (à café fera l’affaire si tu n’as pas la cuillère spéciale) et tu laisses tomber l’eau en goutte à goutte sur le sucre jusqu’à délitement de celui-ci. Ensuite une dégustation s’impose avec odorat et papille conjugués…
    C’est une locale qui te l’explique. Je reviens rarement mais ça me fait plaisir lorsque je me connecte de lire un joli jeu de mots.

  2. jmf08 dit :

    ♥ Verd0t, au XIXème siècle, l’absinthe a eu la réputation de rendre fou, du fait de sa richesse en méthanol (cf. l’Assommoir). Interdite en France en 1915, elle a de nouveau été autorisée, sous conditions, récemment pour se mettre en conformité avec la législation européenne.

  3. jmf08 dit :

    L’absinthe pouvait toucher le cerveau de ceux qui en consommait mais également leur descendance par l’intermédiaire du syndrome d’alcoolisation foetale pouvant expliquer certains troubles du comportement dans leur descendance notamment dans certaines populations ouvrières où elle était beaucoup consommée et dans les régions où elle était produite.

  4. Verd0t dit :

    @Lapeste, merci pour la précision. Toute personne sérieuse peut consulter WikiMachin et lire que la “fée bleue ” s’appelle également “verte”, et vice versa. Utile pour le jeu de mot avec mon pseudo.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Absinthe_%28spiritueux%29
    Absinthe, Pontu, sont costauds dans l’Est avec la limonade 😉

  5. Verd0t dit :

    @jmf, l’absinthe riche en méthanol ? Tout ça c’est du vent. Ajouté aux productions des locales (montbéliardes) l’air va devenir vite irrespirable !
    Que Bacchus me protège, ainsi que ma descendance, des vapeurs alcooliques de ces funestes breuvages 😉

  6. lapeste dit :

    pfff de la limonade… ça devient un breuvage de bonne soeur. Non un verd0t ou rien.
    La Franche Comté est ma région d’épousée mais au point de vue gastronomie et breuvage, elle vaut mon Alsace natale. Dans l’Est, nous sommes des épicuriens hédonistes 😀
    Après tout absinthe ou pontarlier, ce ne sont que quelques plantes, Seigneur.

  7. Trevor dit :

    A Verd0t et Jmf08.
    N”empêche que grâce à elle, on a pu se régaler des délires de Rimbaud, Beaudelaire et Verlaine …. et j’en passe !

  8. Trevor dit :

    Oups !
    Baudelaire …. sorry !!

  9. Verd0t dit :

    Edward Munch, Toulouse Lautrec, Gainsbourg, Bukowski, Antoine Blondin, la liste est ouverte et inépuisable !
    La limonade (expression personnelle) a la particularité de désinhiber et d’ouvrir la porte à de magnifiques talents.
    Tchin tchin Trevor 😉

Laisser un commentaire