banner_editeur_1
BD inédite
6 J aime ! 11

J’y suis, j’y reste…

J’y suis, j’y reste…

Commentaire de l'auteur

C’était un BD extra… clin d’œil à lapeste.

Transcript

Case 1:Bird 1: Quand les restes du garde-manger ne sont ni au frigo ni dans le buffet mais dans la commode, cela donne : ... Case 2:Bird 1: ... de l’art d’accommoder les restes. Du reste, qu’importe s’ils sont et comment ils sont remis au goût du jour,... Case 3:Bird 1: ... l’important c’est ce qui reste quand on a tout oublié. Et puis comme disait Mac Mahon, j’y suis, j’y reste !

6 réponses à “J’y suis, j’y reste…”

  1. Flocal93 dit :

    Moi aussi j’y reste au rang de gourmet… Je sors, je sors ! ♥

  2. Dame oiselle dit :

    … reste au rang de gourmet, restaurant de gourmand.
    Ainsi vous sortez… comme le hareng. 😉

  3. Trevor dit :

    Je trouve que c’est nettement plus classe de faire parler Mc Mahon plutôt que Mc Donald.

    😆

  4. Lou dit :

    Des restes alimentaires dans une commode ! Surprenant, à moins qu’il ne s’agisse d’un coupon de crêpe, d’ail en chemise, de pommes de terre en robe des champs, ou d’une queue de morue. ♥. C’est avec grand plaisir Dame Oiselle que je constate votre retour.

  5. Dame oiselle dit :

    1ère classe, 5 étoiles parce que nous le valons bien, n’est-ce pas Prince ! 😉

  6. Dame oiselle dit :

    Quel bon vent vous amène Lou ! En souhaitant que commode ne vous ait incommodé, c’était juste un jeu de mots avec lequel il fallait s’accommoder et un clin d’œil à un BD extra disparu.
    Pommes de terre en robe des champs… hum par ce mets enrobé croustillant, vous voulez me faire craquer… à ne pas en perdre une miette et à les chercher jusque dans les replis de l’ourlet.
    Bien que mon retour et mes passages soient fluctuants et de courte durée, le plaisir (et la surprise) est réciproque. 😉

Laisser un commentaire