banner_editeur_1

2 réponses à “Langage de bagarreur”

  1. TRUCMUCHE dit :

    C’est une pensée d’un recueil publié aux éditions du Seuil ?

  2. Olivier Belgrand dit :

    C’est un truc que l’on se disait étant minot. L’action se passait toujours dans un bar, après un différend, l’animosité grandissante faisait que le plus méchant des deux provoquait l’autre en lui disant de sortir dehors, là s’arrêtait la réplique.

    La suite était que le plus méchant était aussi le plus roublard, il était de tradition d’enlever son blouson avant de se battre, sauf que voilà dans ce genre de conflit, c’est souvent le premier qui frappe qui l’emporte, ce qui faisait que le voyou s’approchait de vous avec son blouson dans une de ses mains. Comme un con, vous attendiez qui le pose à terre pour commencer à se battre, et c’est là qu’il vous envoyait une de ses mandales sans jamais avoir poser son blouson. Une fois sonné, vous receviez une bonne raclée.

Laisser un commentaire