banner_editeur_1
BD inédite
7 J aime ! 46

Attention BD calorique au chocolat

Attention BD calorique au chocolat

Commentaire de l'auteur

Vous avez déjà pris 1 kilo rien qu'en lisant : Côte d'Or, Pépito, Toblerone, Michoko, Brossard, M&M's, Cémoi, Lion, Mon Chéri, Kit Kat, Nutella, After Eight, Savane, Petit Écolier sont des marques déposés... ;)

Rebonds :

Cette BD vous a inspiré ? Rebondissez dessus en créant une BD liée : Rebondir...

Transcript

Case 1:Bird 1: Dans la Côte d’Or,j'ai rencon-tré une fille, une pépite oh ! J'en suis Toblerone amoureux Au début, elle était Mi-choko Case 2:Bird 1: elle m'a dit : tu peux te Brossard...Mais je lui ai dit : je t'M&M's, Cémoi ton Lion, Mon Chéri.J'veux pas que tu me... Case 3:Bird 1: ...Kit, Kat ! J'aimerais te voir toute Nue...t'es là ? After eight ? Ok, Savane! Et on est parti faire un Petit Ècolier !

7 réponses à “Attention BD calorique au chocolat”

  1. Max409 dit :

    J’ai bien Lu.♥

  2. reguas dit :

    Ta BD, ce n’est pas de la « crotte » ! 😆
    1♥ & @+ 🙂

  3. pierre_du_81 dit :

    Elle va te faire des oeufs… de Pâques ? 😉 ♥
    Quand y’en a Poulain (®), y’en a pou’ l’aut’… 😆

  4. ennelle dit :

    Faute ! dans ton com : ….marques déposéEs ! Marques déposées sur le ventre, les hanches, etc… ♥

  5. ennelle dit :

    FAUTE : et on est partiS ! Elle est partie toute Nutz ?

  6. ChrisHK dit :

    C’est une histoire bien Treets.

  7. jmf08 dit :

    @ennelle
    -D’accord pour la coquille sur « déposés… » le 2ème « e » est caché par les points de suspension, arrff ! Me Corbac ne corrige pas les descriptions…
    -Pas d’accord pour « on », je remets là un de mes anciens coms, même si ça fait un peu professoral… 😉
    “On” indéfini est suivi du masculin singulier ; “on” au sens de “nous” est suivi du pluriel (syllepse).
    MAIS, il s’agit d’une syllepse facultative et dans le Grevisse (bouquin fait par des Belges donc une référence en français…il y a longtemps que je l’ai et je ne l’ai jamais amorti !), on trouve : “si le verbe reste nécessairement au singulier, l’adjectif (ou le participe passé) PEUVENT prendre le genre et le nombre correspondant.(…) Le refus de la syllepse reste possible même quand il s’agit manifestement d’un être féminin ou d’un pluriel. “On est bientôt rendu, dit-il (Gide, Isabelle, I)”. “On ne s’est jamais aimé (Beauvoir, Mandarins, p.254)”. “On est des fous et on en est fier (Queneau, voyage en Grèce, p 162)”.
    Dans la pratique, on peut donc conseiller à Me Corbac d’accepter les 2 orthographes…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.