banner_editeur_1
BD inédite
14 J aime ! 20

C’EST MALIN !

C’EST MALIN !

Commentaire de l'auteur

Elle est facile, si elle a déjà été faite, je retirerai le badge immédiatement.

Rebonds :

Cette BD vous a inspiré ? Rebondissez dessus en créant une BD liée : Rebondir...

Transcript

Case 1:Bird 1: AH OUI, ÇA C’EST MALIN ! Maintenant je me retrouve aux Prud’hommes. | Case 2: Bird 1: Ma femme qui était ma secrétaire durant mon activité professionnelle... | Case 3: Bird 1: Me réclame un rappel de salaire de 500 000 € pour les huit dernières années.

14 réponses à “C’EST MALIN !”

  1. Dame oiselle dit :

    Mon cher Nobody,

    Ah ça pour être malin, c’est malin ! Et à malin, maligne et demi.
    Quoi ma ligne ? Qu’elle soit de conduite, de flottaison ou d’horizon, elle est parfaite ma ligne !
    Au niveau arriérés de votre chère et tendre moitié, je reconnais que c’est un peu, beaucoup cher payé, capital et intérêts ! D’un autre côté c’est cela la solidarité entre époux, pouxpoux, choux, chouchous, genoux, nounous, hiboux, boubous, cailloux, petits et gros cailloux. 🙂 Ceci dit, les Prud’hommes sont des hommes prudents.
    Je profite de mon passage éclair en ce 28 de janvier pour saluer et souhaiter mes meilleurs vœux à toutes et tous celles et ceux de Birds Dessinés… qui se souviennent de moi, ça va de soi. 😉
    Une pensée particulière pour ce cher Prince des nuées et pour l’occasion, je lui en souffle une, portée par les alizés et autant lui en apporte le vent d’Autan.
    Belle année et beau temps à vous les oiseaux, soyez sages mais pas trop, juste ce qu’il faut. 😉 Je ne fais que passer, passereau, passerelle en coup de vent.

  2. Vivian Roof dit :

    NO-BO-DY-ESCLA-VAGISTE !
    NO-BO-DY-ESCLA-VAGISTE !
    NO-BO-DY-ESCLA-VAGISTE !
    NO-BO-DY-ESCLA-VAGISTE !

    Quoi ! Seulement 500 000€ pour 8 années !

    Comité de soutien à Madame Nobody
    Envoyez vos dons à Vivian Roof, qui transmettra

  3. Nobody dit :

    Ma chère Dame Oiselle,
    Merci de votre passage mais les Birds ne sont pas à votre dimension, trois cases ne peuvent aucunement vous satisfaire. Pour chacune de vos interventions, il faudrait mettre un album complet à votre disposition.
    :lol :
    Je vous crois capable de battre la performance de Madeleine et Georges de Scudéry, à savoir, écrire le plus long roman français.
    Quoi qu’il en soit, j’accepte votre cœur de bon cœur.

    P.S : Vous avez des nouvelles (Nouvelles théâtrales :lol : ) de ce vieux brigand de Vivian de la Roofignolette ?
    Vous connaissez la vie, dès qu’un auteur obtient un peu de notoriété, il snobe et oublie ses anciennes connaissances restées dans l’ombre et la misère littéraire.
    Vous pouvez lui dire que sans commentaire sous ma BD, pour le prix Qu’on Court, il peut se brosser !
    🙁

  4. Nobody dit :

    Oooh le fourbe !
    Il commente pendant que je suis en train d’écrire… 😈

  5. Nobody dit :

    Dites donc le Piaf à la robe bleue et au gros pif !
    Un Prud’homme (prude… prudent) est un homme sage et avisé alors, un peu de respect je vous prie avant que je demande à la modération de supprimer votre commentaire désobligeant!

  6. Vivian Roof dit :

    Désolé, Nob’ je passe mon temps à signer des autographes et à répondre aux questions des journalistes ! C’est épuisant le succès. Tu ne peux pas comprendre…
    Si tu veux me joindre, adresse-toi à ma secrétaire : Dame Oiselle.

  7. Nobody dit :

    Ta secrétaire Monsieur Grand Coquin ?
    La rumeur populaire parle de relations un peu plus personnelles avec Dame Oiseuse.
    Mais, tout ceci ne me regarde pas et en plus j’ai égaré le numéro du portable de ta charmante épouse.

  8. Dame oiselle dit :

    Très cher Nobody,

    Quelle est donc cette rumeur qui coure !
    ♫♪♫ Dans les poulaillers d’acajou, les belles basses-cours à bijoux, on entend la conversation d’la volaille qui fait l’opinion. ♫♪♫

    Des on dit et à ce qu’il parait, en prendre et en laisser. Je reconnais que l’ami Vivian est très attachant, tant et tant que je suis devenue (à sa demande) son attachée de presse. 🙂 Oh l’auteur ne roule pas sur l’or, vous savez bien que Presse qui roule n’amasse pas mousse. Alors de temps en temps, je lui donne un coup de main, en un mot je gère sa carrière et ses droits d’auteur, par les temps qui courent… le cachet il faut bien aider ses amis, peuchère ! Mais le secret taire ! 😉

  9. Vivian Roof dit :

    Hé hé, Dame Oisaile, vous faites du sous-chon !…
    Je m’attendais à mieux de votre part de gâteau. Mais bon, ce texte sans effort ne s’adressait qu’à un Nobody…

  10. Dame oiselle dit :

    Du Souchon et du Pagny mais comprenez-moi Vivian je ne voudrais mettre de l’huile sur le feu et les pieds dans le plat et les petits dans les grands et/ou vice versa.
    Quoi ma part de gâteau ! Où donc est passée la cerise, cherry et l’e dans l’o, eau de vie, envolée, évaporée dans l’eau delà, mystère ! Comme c’est étrange, on dira que c’est la part des anges.
    Ceci dit en aparté, à part faire part de. et la part des choses, on ne perd rien à attendre mais on a tout à gagner.
    Pour l’heure, portée par Éole, je m’envole à tire d’ailes, survolant ainsi les bouchons de la Cité et à m’éviter par la même occasion les tôles froissées et que l’on me tire, soutire les vers du nez… pied de nez, de grue cendrée ou pied à terre dans un pré vert, ce qui compte c’est le pied.

  11. Nobody dit :

    Dites-moi les Vivian Machin et Dame Truc, vous pourriez aller jacasser ailleurs que sur mon fil ?
    MERCi.
    👿

  12. Dame oiselle dit :

    Mon très cher Nobody,

    Je ne voudrais vous contrarier mais ne serait-ce pas plutôt les Vivian Truc Bidule et Dame Machin chose… le premier qui rira aura une tapette ! Mais déjà je vous vois tout chose, allez je me chauve souris qui peut, par ces temps de disette qui courent, prudence petit pas, pied de cochon ou pied de poule, sait-on jamais où l’on met les pieds. Mais avant que de me sauver, n’oubliez pas vos cachets, votre bonnet de nuit et puis votre cache nez, ce serait bêta, alpha, oméga de prendre froid en ces temps de frimas. Je vous souhaite une belle nuitée.

  13. Dame oiselle dit :

    No soushi Vivian ni chouchen sous le chêne, quand le chat n’est pas là, les choux rient, dansent le cha, cha, cha et la Mandchourie aussi dans un fou charivari.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.