banner_boutique2
BD inédite
3 J aime ! 30

À propos des antivaccins et complotistes en tout genre

À propos des antivaccins et complotistes en tout genre

Commentaire de l'auteur

Entendu de Mathias Wargon, chef urgences hôpital Delafontaine (St Denis). Je partage !

Rebonds :

Cette BD vous a inspiré ? Rebondissez dessus en créant une BD liée : Rebondir...

Transcript

Case 1:Bird 1: Les complotistes, avant, on les entendait au bistrot, donc il n'y avait que leurs voisins qui les entendaient... | Case 2: Bird 1: ..ils étaient un peu bourrés, ils étaient un peu cons et on leur disait de rentrer à la maison quand ils étaient trop bourrés.. | Case 3: Bird 1: ...maintenant ils sont à la maison, ils sont bourrés, ils sont toujours aussi cons mais ils sont sur les réseaux.
En vacances !

3 réponses à “À propos des antivaccins et complotistes en tout genre”

  1. totoharibo dit :

    faut pas confondre complotiste avec personne sensée et essayer de réfléchir devant le nuage de fumée qu’on nous diffuse à longueur de journée. Complotiste c’est l’ancienne version de islamo-gauchiste qui est remis au goût du jour.

    En passant les vaccins c’est pas la gloire dans les derniers qui ont été inventés.

  2. jmf08 dit :

    Toto, je ne vois pas bien le rapport entre le complotisme et l’islamogauchisme…
    Pour les vaccins, je ne sais pas desquels tu parles mais je peux faire part de mon expérience.
    -Pour les gens de mon âge, nous avions tous dans nos classes à l’école, des enfants handicapés par des séquelles de polio, ce qui a heureusement disparu grâce à la vaccination.
    -J’ai connu une époque où les malades mouraient d’hépatite fulminante ou de cirrhose post-virale, et ça a disparu grâce à la vaccination contre l’hépatite B, injustement attaquée dans notre pays et cette polémique n’a guère franchi nos frontières.
    -Quand Agnès Buzyn a rendu obligatoire la vaccination chez l’enfant pour les 11 maladies, les complotistes ont aussitôt crié au scandale et à la manipulation des grrrands laborrratoires pharrrmaceutiques (avec l’accent de Jacques Duclos) alors que c’était un geste de santé publique.
    J’ai le souvenir d’avoir vu à la télé une malheureuse femme dont l’enfant était mort de la rougeole dire qu’elle ne comprenait pas comment des choses comme ça pouvaient survenir à notre époque… alors qu’elle avait refusé la vaccination ! J’ai encore vu l’autre jour une anti-vaccin disant qu’elle avait trouvé un médecin pour faire à son enfant un certificat de contre-indication, lourde responsabilité si l’enfant venait à faire une forme grave !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.