banner_boutique2
BD inédite
4 J aime ! 10

Le premier degré qui tue

Le premier degré qui tue

Commentaire de l'auteur

Nan nan, il y a vraiment un réseau social où ce genre se post est considéré au premier degré comme un appel au suicide ! Et dire que c'est moi qu'on accuse de prendre les bas du front pour des cons !

Rebonds :

Cette BD vous a inspiré ? Rebondissez dessus en créant une BD liée : Rebondir...

Transcript

Case 1:Bird 1: Sur un réseau social, un abruti fait fermer un compte pour un post qui serait selon lui un appel caractérisé au suicide. | Case 2: Bird 1: Ce post proposait à ceux qui veulent essayer le FN/RN, au prétexte qu'on ne l'a jamais essayé, de tester d'abord un... | Case 3: Bird 1: ... saut jamais essayé non plus du 10e étage. Bird 2: Donc, il juge que les lepénistes sont assez cons pour le faire ?

4 réponses à “Le premier degré qui tue”

  1. Compound dit :

    Récemment arrivé dans le monde des birds, je croyais n’y trouver que l’humour. Il y en a (et du bon, souvent) mais j’y trouve aussi agressivité et acharnement sur des questions d’opinion politique.
    Est-il encore possible de retrouver la finesse du véritable humour, sur tout sujet, sans devoir subir une orientation politique exacerbée ?

  2. Kiosk dit :

    D’expérience, une opinion n’est le plus souvent perçue comme politique que si elle est de gauche. Curieusement, on peut raconter n’importe quoi, qui agresse par exemple les fonctionnaires ou glorifie les patrons de quelque façon que ce soit, tout en traitant les salariés de moins que rien alors qu’ils ne font que défendre leurs droits, sans que l’on y voie le moins du monde de la propagande typiquement de droite. Étrange phénomène, non ?
    Bref, l’humour de gauche peut-être aussi fin qu’on le voudra, il sera toujours trop grossier pour les apolitiques de droite. Cependant, il sera de bon ton de rire de leurs multiples piques contre ce qu’ils croient être la pensée de gauche. Peut-être parce que, tel un monsieur Jourdain, ils font de la droite sans le savoir ?

  3. Compound dit :

    Encore et toujours le même bourrage de crâne, dénigrement de l’autre, qui me laisse indifférent. Salut Calimero.

  4. Kiosk dit :

    Bonne journée à vous aussi, monsieur Jourdain.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.